Aide Médico Psychologique Amiens

Échanges d'informations concernant la formation, la pratique, et l'évolution de l'A.M.P.dans le quotidien professionnel.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

La personnalité hystérique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 La personnalité hystérique le Ven 2 Déc - 23:12

Elle prédomine chez la femme et est constitué de différents traits de caractère:

> Un théâtralisme avec un comportement séducteur (érotisation des rapports sociaux).

> Une dépendance affective et une grande intolérance à la frustration (l’hystérique est capricieuse et irritable).

> Une plasticité: l’hystérique adapte son attitude en fonction des désirs de l’autre.

> Une mythomanie. L'hystérique préfère vivre des histoires plutôt que son histoire.

> Une hyperréactivité émotionnelle : les sentiments sont exagérés dans leur expression et sont vécus avec intensité (crises de larme et de colères spectaculaires)

> Des troubles sexuels : dégoût ou crainte de la sexualité, amitiés platoniques, ou hypersexualité apparente (Donjuanisme chez l'homme) mais en fait frigidité.


Les symptômes physiques et psychiques de l'hystérie

L'hystérique exprime ses angoisses et ses souffrances sur son corps de manière théâtrale (symptômes "conversifs"). On peut observer des crises de nerfs qui ressemblent à des crises d'épilepsie, des malaises répétés ou encore des douleurs lors des rapports sexuels. Il n'y a pas de cause physique à ces symptômes, lesquels ont en fait une origine inconsciente, comme dans toute névrose. Ces symptômes n'inquiètent pas l'hystérique (« belle indifférence ») et apportent souvent des bénéfices secondaires (entourage, société).

Les symptômes peuvent être aussi de nature psychiques (amnésie sélective, états seconds, personnalité multiple ou encore somnanbulisme).
Evolution de l'hystérie

Il est aussi difficile pour le médecin que pour les proches de trouver le juste milieu entre le rejet et une trop grande complaisance. Ces patients ont donc souvent des altérations dans leur fonctionnement socio-professionnel, familial et affectif. Les dépressions et tentatives de suicide sont très fréquentes.



Traitement

Les traitements médicamenteux (antidépresseurs, anxiolytiques) doivent être utilisés avec prudence car l'hystérique risque d'y trouver un bénéfice du fait de son attirance pour le monde médical. Les approches corporelles sont intéressantes mais attention à l’érotisation des rapports avec le relaxateur. Les psychothérapies analytiques sont traditionnellement indiquées en cas d'hystérie. Enfin, il y a un regain d'intérêt récent pour l'hypnose.
A retenir

L'hystérique exprime ses souffrances à travers des symptômes physiques et psychiques souvent très spectaculaires. Les causes ne sont pas organiques mais inconscientes. Les hystériques ont des traits de personnalité bien particuliers avec notamment un théâtralisme et un comportement séducteur. Cette névrose se complique souvent de tentatives de suicide.



Voir le profil de l'utilisateur http://ampamiens.forumgratuit.org

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum